620 000 emplois franciliens dépendent d’un groupe étranger

Communiqué de presse de l’IAU

L’implantation de groupes étrangers compte parmi les déterminants de l’attractivité économique d’un territoire. La présence étrangère dans l’économie d’une région peut être mesurée par le nombre de salariés travaillant dans les établissements dépendant d’un groupe étranger. C’est ce qu’ont cherché à mesurer aujourd’hui l’IAU, l’INSEE et le Crocis de la CCI Paris Ile-de-France.

Il ressort notamment de cette étude que 15 100 établissements franciliens dépendent d’un groupe étranger dans le secteur marchand et qu’ils emploient 617 200 salariés, soit un emploi salarié francilien sur six.

L’Ile-de-France est la première région française d’implantation des groupes étrangers, loin devant Auvergne – Rhône-Alpes et Grand Est. La région-capitale regroupe un tiers des emplois contrôlés par l’étranger en France métropolitaine alors qu’elle abrite le quart de l’ensemble des emplois salariés marchands sur le territoire français.

Les principaux établissements employeurs de la région sont américains, allemands et britanniques. Malgré la forte présence des groupes américains, l’ensemble de l’Union européenne représente la majorité des emplois salariés dépendant d’investisseurs étrangers en Ile-de-France (58 %). Néanmoins, dans la perspective du Brexit, la part de l’Union européenne devrait mécaniquement diminuer.

La présence des groupes étrangers en Ile-de-France est plus ou moins importante selon les secteurs d’activité. Les groupes étrangers sont ainsi particulièrement investis dans le commerce : un tiers des emplois salariés dépendant de groupesétrangers dans la région relève de ce secteur. L’information et la communication figurent aussi parmi les secteurs attirant particulièrement les groupes étrangers en Ile-de-France.

Par ailleurs, l’implantation de ces groupes étrangers en Ile-de-France est concentrée au cœur de l’agglomération : en effet, plus de la moitié de leurs effectifs sont localisés dans les Hauts-de-Seine et à Paris. Cependant, la présence des groupesétrangers est aussi marquée au nord de Paris, autour de Marne-la-Vallée et dans l’est des Yvelines.

Retrouvez l’intégralité de l’étude ICI




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *