Carbone : une arnaque très lucrative !

CARBONEC’est le premier du genre. Le Tribunal de Grande Instance de Paris juge depuis le 12 septembre le premier procès de fraude à la TVA sur le marché du carbone. Il concerne six prévenus, impliqués dans une escroquerie de 43,6 millions d’€ menée entre novembre 2008 et juin 2009.

Monsieur Fabrice, principal prévenu dans ce procès, entre avec aplomb dans la 11ème chambre du Tribunal Correctionnel. Costume sombre, col blanc, cheveux noirs coupés courts et le geste sûr, il tiendra plus de 4h à la barre ce 21 septembre. « Franchement, oui, il me fait peur », s’effondre l’un des prévenus, qui répondait au procureur quelques jours auparavant et « craint pour sa famille ». Il avait mis sa société, comme une poignée d’autres obligés de M. Fabrice, « à la disposition » de ce dernier. Comprendre : moyens de paiement de la société, comptes bancaires, signature… Mains posées sur le pupitre, M. Fabrice assume beaucoup de faits, en appelle à sa sincérité quand il en nie d’autres, explique, démonte le système, limite la casse. Avec sa voix grave, il leur parle d’égal à d’égal, aux trois juges. Sur les bancs en bois, droits, sont assis davantage de prévenus et d’avocats que de public. L’acoustique est mauvaise, il faut se pencher, prêter l’oreille pour entendre le récit de « ce dossier étoffé et touffu », rappelle la présidente, dont l’unité est le million d’euros.
« Je m’adapte ! »
Le gros des affaires concerne la société Nathanaël, dont M. Fabrice est gérant de fait. Son gérant de droit, mais « de paille », restera décrit comme un « abruti », qui ne comprendrait pas grand-chose aux affaires menées par M. Fabrice, mais qui lui fait confiance : depuis que M. Fabrice est arrivé, l’activité de sa société ne cesse de croître. « J’étais patron à 70%, explique M. Fabrice, dans la mesure où j’apportais 70% des affaires. » D’abord des affaires de négoce en textile, commerce de gros propice aux « décaisses », nom donné au blanchiment d’argent via des factures gonflées. Il serait question de 5 à 26 millions d’€.

[ppw id= »91672775″ description= » » price= »1″][gview file= »http://www.valeursvertes.com/wp-content/uploads/2013/10/pollution-agriculture-112.pdf »][/ppw]




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *