Crise financière, crise écologique : même combat

jf-descavesLa période estivale a été marquée par un décrochage historique des marchés. Comment expliquer cette panique boursière ? Touche-t-on, comme sur le plan écologique, aux limites d’un système miné par les excès de la financiarisation et de la spéculation ?
La spéculation a certes été un catalyseur à l’effondrement des marchés boursiers. Mais les spéculateurs ne font en général qu’amplifier des problèmes de fonds. Comme nous le craignions depuis plus d’un an, c’est à une remise en cause de notre modèle économique que nous assistons aujourd’hui. La crise de la dette et la crise écologique ont la même racine : l’addiction du système capitaliste pour la croissance et son incapacité à se repenser en dehors de ce cadre !
C’est grâce à l’augmentation de la dette au delà du raisonnable que la croissance a pu être maintenue « à crédit » entre 1990 et 2007. C’est à cause de cette croissance que l’intensité énergétique des pays émergents en particulier, a progressé fortement jusqu’à faire de la Chine le premier émetteur de CO2 devant les USA ! Crise de la dette souveraine et dépassement des seuils écologiques se combinent aujourd’hui pour inciter à considérer enfin les causes et non les symptômes afin d’éviter, à terme, le risque systémique.
[ppw id=”91672846″ description=”” price=”1″]

GDE Erreur: Erreur lors de la récupération du fichier - si nécessaire, arrêtez la vérification d'erreurs (404:Not Found)
[/ppw]

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *