Groupe séché La biodiversité une valeur sûre

Comment concilier la gestion des déchets et la préservation de la biodiversité ? Jean-Luc Meulan est écologue-naturaliste au sein du groupe Séché Environnement depuis 1993. Il nous explique son métier.

Il a commencé par réaliser l’étude sur la faune et la flore préalable à la construction du site de stockage de déchets dangereux à Changé (Mayenne), siège historique de la société. C’était en 1993. « Joël Séché, PDG de l’entreprise, m’a recontacté : il voulait quelqu’un au pied des pelles mécaniques pour être accompagné, dans la partie travaux publics de son métier, en matière de protection de la biodiversité et des paysages », raconte Jean-Luc Meulan. Il accepte l’offre et, à partir de son étude faune-flore, définit des zones écologiques sensibles et des éléments paysagers d’importance aujourd’hui protégés. « Depuis, j’ai carte blanche pour mener à bien ce que j’estime nécessaire, et totale confiance de la direction », se félicite-t-il. Son travail gagne les autres sites de stockage de déchets de Séché Environnement, qui s’étend progressivement sur le territoire national pour devenir le 3ème opérateur des déchets en France (402 millions d’€ de chiffre d’affaires en 2010 et 1 595 salariés), après Veolia et Suez. Il se concentre sur deux volets : protection de la biodiversité et intégration paysagère, qu’il développe désormais avec une équipe de quatre collaborateurs.

 

[ppw id= »91672116″ description= » » price= »1″][gview file= »http://www.valeursvertes.com/wp-content/uploads/2014/05/groupe-sch-la-biodiversit-une-valeur-sre.pdf »][/ppw]

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *