L’ INTELLIGENCE TERRITORIALE DANS L’INNOVATION

CHRISTIAN-BRODHAGL’Europe s’est fixée des objectifs très ambitieux en matière de transition énergétique :
réduire de 40% les émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030, et de 27 % la
consommation énergétique finale (20 % pour la France dans le projet de loi sur la
transition énergétique). La construction est l’un des secteurs où ces objectifs peuvent
être atteints avec des effets positifs sur l’environnement, l’emploi, la lutte contre la
précarité énergétique et une amélioration de la balance commerciale. Mais cela ne
sera possible que par un recours massif à l’innovation.

La vision traditionnelle de l’innovation s’appuie sur l’invention, sur une technologie que l’entrepreneur met sur le marché en assurant sa diffusion. Dans ce cadre, ce qui est considéré comme une véritable innovation concerne les technologies issues des connaissances scientifiques les plus avancées qui apportent des ruptures et modifient complètement le marché.
L’innovation dans la construction, qu’elle concerne le neuf ou la réhabilitation, a bien sûr une dimension technologique : les bâtiments à énergie positive, les composants performants, les réseaux et bâtiments intelligents, la ville connectée ou encore l’impression 3D dans un avenir très proche pour certain, etc. Mais l’innovation peut aussi être portée par des solutions simples, des technologies que l’on qualifie de frugales, apportant des…

[ppw id= »91417892″ description= » » price= »1″][gview file= »http://www.valeursvertes.com/wp-content/uploads/2014/11/intelligence-territoriale-dans-innovation-pour-construire-durable.pdf »][/ppw]




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *