La cacophonie du Nouveau Monde

C’était la grande affaire de Charles Maurras, autrefois, que de distinguer le pays réel du pays légal. C’était pour lui une façon, assez habile, d’entrer en guerre contre le pays légal dans lequel il ne voyait que décrépitude, décadence républicaine et démocratique alors qu’il appelait de ses voeux le retour non pas tant du roi que de la royauté.

Je songeais à cela l’autre jour et je déclinais la distinction de Maurras pour l’appliquer à notre temps. Je me disais qu’il y vraiment un décalage aujourd’hui entre le pays réel et le pays médiatique. Mais le plus étonnant est que nous vivons dans les deux mondes à la fois. Le grand physicien, Hugh Everett, nous a convaincus, scientifiquement, que nous vivons plusieurs vies en même temps et que le fameux chat de Schrödinger, à la fois mort et vivant, est une réalité absolue.

 

Ayant subi une attaque informatique, nous ne sommes pas en mesure de vous fournir l’intégralité des articles en version numérique. Pour lire la suite, commandez le numéro ou l’article en version papier ou en version pdf à contact@valeursvertes.com ou 01 40 62 96 49. 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *