La Commission rend compte des progrès réalisés dans le cadre des engagements en faveur d’un développement urbain durable contractés au niveau mondial

Communiqué de presse de la Commission Européenne

 

Aujourd’hui, à l’occasion du Forum urbain mondial organisé en Malaisie, la Commission dresse le bilan des progrès réalisés dans le cadre des trois engagements proposés il y a 15 mois par l’Union européenne et ses partenaires.

Des progrès notables ont été réalisés dans le cadre des trois engagements depuis qu’ils ont été présentés à la conférence Habitat III des Nations unies en octobre 2016, afin d’exploiter le potentiel de l’urbanisation rapide. La coopération entre les villes est actuellement en plein essor sur tous les continents, d’importantes mesures ont été prises en vue de l’élaboration d’une définition mondiale unique des villes et l’Union européenne montre la voie au niveau mondial en matière de développement urbain durable par l’actuelle mise en œuvre de son programme urbain pour l’Union.

S’exprimant lors du Forum urbain mondial en Malaisie, la commissaire européenne pour la politique régionale, Mme Corina Creţu, a déclaré ce qui suit: «Comme elle le fait dans le cadre de la lutte contre le changement climatique, l’Union est prête à montrer la voie pour faire en sorte que les villes du monde entier deviennent propres, sûres et prospères. L’Europe et ses partenaires concrétisent rapidement ces trois engagements, qui contribuent à façonner les villes de demain.»

Les trois engagements contribuent à la mise en œuvre du programme de développement durable à l’horizon 2030 et de l’accord de Paris. Ils font partie du nouveau programme pour les villes, déjà présenté il y a 15 mois. Chacun de ces engagements a une portée spécifique et doit aboutir à des réalisations et des résultats bien définis. Les progrès réalisés depuis la fin de l’année 2016 sont les suivants:

Engagement de mettre en œuvre le nouveau programme pour les villes par l’intermédiaire du programme urbain pour l’Union

Sur les 12 plans d’action prévus, 3 ont déjà été établis dans le cadre du programme urbain pour l’Union; il s’agit des plans d’action relatifs à la pauvreté urbaine, à l’intégration des migrants et à la qualité de l’air. On y trouve des recommandations en matière de politique, des bonnes pratiques et des projets pouvant être reproduits ailleurs dans l’Union et dans le monde. Tous les plans d’action devraient être achevés fin 2018.

Au-delà des plans d’action thématiques, la méthodologie même du programme urbain pour l’Union peut inspirer des réformes quant aux modalités de gouvernance des villes à travers le monde; cette méthodologie met les villes, les entreprises, les ONG et les représentants des États membres et des institutions de l’UE sur un pied d’égalité dans l’optique de parvenir à une approche intégrée et équilibrée du développement urbain durable.

Engagement d’établir une définition mondiale et harmonisée de la ville

Pour faciliter le suivi, l’analyse comparative et, en définitive, l’élaboration des politiques, il importe d’utiliser la même définition des villes dans le monde entier. L’Union européenne travaille déjà, en partenariat avec l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) et la Banque mondiale, à l’élaboration de cette définition qui sera présentée aux Nations unies en mars 2019.

À ce jour, la Commission a rassemblé des estimations du degré d’urbanisation de chacun des pays du monde et garanti un libre accès à ces données afin de faciliter la comparaison avec les définitions nationales. À l’occasion du Forum urbain mondial, la Commission, au travers de son Centre commun de recherche, publie la base de données mondiale des centres urbains, qui contient des données relatives à l’ensemble des 10 000 centres urbains dispersés à travers le monde. Ces données sont les plus détaillées et les plus complètes jamais publiées sur les villes.http://ghsl.jrc.ec.europa.eu/ccdb2016Overview.php

Une enquête destinée à obtenir un retour d’information sur la définition mondiale a été lancée dans 20 pays. Des projets pilotes sont actuellement menés dans 12 pays afin de comparer la définition mondiale aux définitions nationales et d’examiner les différences. Dans le courant de l’année 2018, la Commission et ses partenaires travailleront à la mise au point d’un outil en ligne gratuit qui permettra aux différents pays de tester cette définition sur leur territoire.

Engagement de renforcer la coopération entre les villes dans le domaine du développement urbain durable[1]

Le programme de coopération urbaine internationale (CUI) de l’Union a été lancé en 2016 afin de concrétiser cet engagement et de développer la coopération entre les villes dans le monde entier.

Il existe actuellement 35 jumelages réalisés dans le cadre du programme qui concernent 70 villes (35 dans l’Union et 35 hors de l’Union). Ainsi, la ville de Francfort (Allemagne) est jumelée avec Yokohama (Japon), Bologne (Italie) avec Austin (États-Unis), et Almada (Portugal) avec Belo Horizonte (Brésil). Tous les partenariats s’efforcent d’élaborer des plans d’action locaux ciblant des priorités urbaines communes, telles que l’accès à l’eau, au transport ou à la santé, et partagent les connaissances et les meilleures pratiques dont ils disposent afin d’atteindre leurs objectifs communs.

Un nouvel appel à candidatures a été lancé lors du Forum urbain mondial dans l’optique de mettre en place au moins 25 nouveaux jumelages; les villes ont jusqu’au 9 mars pour poser leur candidature en ligne.

Pour en savoir plus:

Forum urbain mondial

Conférence Habitat III

Politique urbaine de l’UE

Plateforme de données urbaines du Centre commun de recherche

Portail des régions du Centre commun de recherche

 

 

[1] L’engagement porte sur des villes d’Argentine, du Brésil, du Chili, de Colombie, du Mexique, du Pérou, du Canada, de Chine, d’Inde, du Japon, des États-Unis et de l’Union européenne.




Laisser un commentaire