Le pétrole guyanais n’attendra pas

IMG_3487Quatre forages à 150 km au large de Cayenne, à 6 000 m de profondeur : c’est le projet pétrolier de Total et de Shell. Il fut brièvement gelé par Nicole Bricq, alors au ministère de l’Ecologie, qui souhaitait attendre la remise à plat du Codeminier – tout en affirmant que ces forages « pourraient permettre d’assurer à la France un approvisionnement important en hydrocarbures, à coût réduit par rapport aux prix du marché ». Las ! Recasée au Commerce extérieur, Nicole Bricq est remplacée par Delphine Batho, spécialiste des questions de sécurité. Un coup du lobbying pétrolier ?

[ppw id=”91496956″ description=”” price=”1″]

GDE Erreur: Erreur lors de la récupération du fichier - si nécessaire, arrêtez la vérification d'erreurs (404:Not Found)
[/ppw]




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *