Michel Mousel : l’homme de Rio

Michel MouselMichel Mousel n’a pas une vision angélique du développement durable mais une approche pragmatique, (il a porté le sujet au cœur des cabinets ministériels bien avant qu’il ne soit à la mode), son engagement associatif, en font un expert écouté.

Il est entré en écologie « en tant qu’économiste » lorsqu’il travaillait au Commissariat général au Plan. A travers la notion de
bien collectif «il fallait répondre aux exigences de la comptabilité publique et justifier du bien public à travers son financement. Comment pouvait-on prendre en compte les attentes…

Découvrir aussi le dossier « Diplomatie climatique ».

[ppw id= »107206497″ description= » » price= »1″][gview file= »http://www.valeursvertes.com/wp-content/uploads/2013/10/Politique-71.pdf »][/ppw]




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *