Le modèle français pour économiser l’eau

le-modele-francais-POUR-eCONOMISER-EAU-1Figurons-nous Jean Valjean, dans les Misérables qui se débat dans les égouts de Paris, aux prises avec les odeurs pestilentielles et les fumées mortelles. Tel était le cloaque, le ventre immonde de Paris, «l’intestin pourri», qui fut réorganisé entièrement par Haussman et son ingénieur Eugène Belgrand, donnant à la capitale un système de traitement des eaux usées et permettant l’assainissement de la Seine. De même, la politique de l’eau en France est le résultat d’une nécessité environnementale et sanitaire. La loi sur l’eau de 1964, constitue la clef de voûte de cette politique et fête aujourd’hui ses cinquante ans.

IVAN CHERET : À L’ORIGINE DE LA POLITIQUE DE L’EAU
Ingénieur diplômé de l’école des Ponts, Ivan Cheret a passé huit ans en Afrique où il a participé à «l’oeuvre considérable mais enthousiasmante» (Pierre Merlin) de l’aménagement du bassin fluvial en Afrique de l’Ouest (Saint Louis au Sénégal, Dakar, Bamako). Fort d’une expérience, qui lui fit prendre conscience de la complexité humaine et technique de la gestion de l’eau, Ivan Cheret est revenu en France en 1959. Cette période, marquée par une urbanisation rapide s’accompagnant d’une pollution croissante, a vu s’avancer les premiers pas timides de l’écologie et surtout émerger la nécessité d’une politique de l’eau adaptée. Une fois la commission de l’eau créée en 1959, Ivan Cheret est nommé rapporteur général. Il a été l’initiateur de la loi sur l’eau de 1964, dont on fête le cinquantenaire aujourd’hui.

AUTRE TÉMOIN : ANDRÉ SANTINI
Depuis 1983, André Santini, député d’Issy-les-Moulineaux préside le SEDIF qui gère le service public d’eau potable et assure l’alimentation en eau potable de 149 communes (excepté Paris) soit 4 millions d’usagers.

BARCELONE – BORDEAUX, VILLES BRANCHÉES
Barcelone et Bordeaux, si elles n’ont pas la même taille, misent sur un même concept, celui des Smart Cities. Barcelone regroupe 5 millions d’habitants à travers son agglomération dont 1 million 700 000 intra muros et Bordeaux avoisine les 600 000 habitants. Ces deux grandes villes ont bien des points communs, même si la catalane se revendique comme une capitale à part entière.

Des expertises économiques, environnementales et sociales au coeur des services de l’eau
Gagner en efficacité énergétique, lutter contre les fuites, proposer une aide « Eau Solidaire » pour les personnes en difficultés : Veolia poursuit une politique globale de modernisation et d’amélioration des services aux collectivités et aux industriels. Sur le territoire du Syndicat des Eaux d’Ile-de-France (SEDIF), le point avec Denis Chanteur, responsable développement durable et prospective de Veolia Eau d’Ile-de-France.

[ppw id= »91418891″ description= » » price= »1″][gview file= »http://www.valeursvertes.com/wp-content/uploads/2014/10/le-modele-francais-pour-economiser-eau.pdf »][/ppw]




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *