NUCLÉAIRE : L’EPR EN RADE

nucléaire

Nous n’avons jamais diabolisé une énergie plus qu’une autre. Nous savons ce que nous devons à certaines qui ont effacé parfois la mauvaise gestion économique de nos élites et permis à tous d’accéder à des tarifs qui comptaient parmi les moins chers d’Europe.
Nous avons changé de siècle et les énergies renouvelables, peu à peu, ont trouvé leur place même si au début on a surtout subventionné les panneaux photovoltaïques chinois.

Mais que se passe-t-il à Flamanville? L’EPR qui devait être le nec plus ultra du nucléaire est en rade. N’aurions nous pas perdu les secrets technologiques que les vieux ingénieurs du nucléaire ont emporté dans leur retraite ou dans leur tombe ?
En tout cas, l’effet commercial est lamentable. L’EPR de Finlande, lui aussi en rade, va finir grâce
aux pénalités de retard dues par EDF, à être gratuit pour la Finlande et les industries papetière, donneuses d’ordre dans cette affaire.

Pour les défenseurs du nucléaire, ça fait désordre et pour les citoyens ça commence à coûter cher.

 

Articles sur le nucléaire :
Nucléaire : comment dépasser les guerres de religion ?
BELGIQUE : UN « NON GOUVERNEMENT » DIT NON AU NUCLÉAIRE
NUCLÉAIRE : VOYAGE AU CENTRE DE LA TERRE
NUCLÉAIRE : BESOIN D’UN NOUVEL EPR ?




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *