OGM : histoire sans fin

Pour lutter contre les mycotoxines !
Alors que la réglementation européenne fixant la teneur résiduelle en mycotoxines dans les grains est entrée en application depuis le 1 juillet dernier, de récentes études démontrent que la culture d’un maïs biologique résistant aux insectes ravageurs le maïs BT réduit fortement la contamination des récoltes par ces molécules dangereuses pour la santé humaine ou animale, selon l’association DEBA. La fumosine (une des mycotoxines) a même vu son taux réduit de 58% sur le maïs BT par rapport à son homologue conventionnel cultivé dans les mêmes conditions.

La Région Rhône-Alpes contre les OGM
Les OGM en pays de Cocagne !
20 000 hectares de trop !
Contre la pseudo science !
Pour le droit de consommer sans OGM

GDE Erreur: Erreur lors de la récupération du fichier - si nécessaire, arrêtez la vérification d'erreurs (404:Not Found)



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *