Pour le comptage national des oiseaux des jardins

Communiqué de presse de la LPO

 

Tous aux fenêtres les 27 et 28 janvier !
Pour le comptage national des oiseaux des jardins

Pour la 6ème année consécutive, La LPO lance « le comptage national des oiseaux des jardins ». Cette initiative vise à établir un suivi des populations d’oiseaux de proximité afin d’évaluer leur état et préconiser des mesures de protection. Dans le cadre des sciences participatives, chacun peut s’investir dans ce projet.

qu’il habite en ville ou à la campagne, qu’il dispose d’un petit balcon ou d’un grand jardin, seul ou en famille. Une manière concrète pour chaque citoyenne et chaque citoyen, adhérent ou non à la LPO (il n’est jamais trop tard pour bien faire…), d’agir concrètement pour une meilleure connaissance et donc protection de notre avifaune. Il n’est pas nécessaire d’être un expert, il suffit d’avoir un peu de temps, d’aimer regarder ce qu’il se passe dans son jardin et de savoir compter. Facile !

Des grandes tendances semblent d’ores et déjà observées et méritent d’être confirmées.

Quoi de neuf dans le jardin cet hiver ?

A l’inverse de la saison passée, les oiseaux semblent bien présents dans les jardins cet hiver. Certaines espèces présenteraient même un nombre inhabituel. C’est le cas du Grosbec casse-noyaux observé en nombre dans une très grande partie de la France du fait d’une arrivée massive d’oiseaux depuis le Nord de l’Europe. Déjà durant l’automne, 26% des jardins participants à l’Observatoire ont accueilli au moins 1 fois cette espèce, contre seulement 1 à 6% des jardins pendant les automnes 2014 à 2016. Les participants au comptage hivernal de cette année auront donc plus de chance d’observer des Grosbecs. D’autres espèces semblent également impactées, c’est le cas de la Mésange noire, qui a été vue dans 20% des jardins contre seulement 4 à 9% les années précédemment.

De fait, les experts pensent que d’autres espèces pourraient aussi être observées en plus grand nombre cet hiver : le Bec-croisé des sapins et les Sizerins cabarets et flammés.

Alors tous aux fenêtres pour participer au comptage des oiseaux des jardins les 27 et 28 janvier !

Que vous habitiez en ville ou en pleine campagne, sur un petit balcon ou dans un grand jardin, tout seul ou en famille, vous pouvez contribuer au recencement. Il n’est pas nécessaire d’être un expert, il suffit d’avoir un peu de temps, d’aimer regarder ce qu’il se passe dans son jardin et de savoir compter. Facile !

Comment faire ?

  • Choisir un jour d’observation, samedi 27 ou dimanche 28 janvier, et un créneau d’1h, idéalement en fin de matinée ou début d’après-midi, lorsque les températures sont un peu plus chaudes.

  • Trouver un lieu d’observation, un jardin ou un balcon, à la ville ou en campagne. Un parc public peut également servir de lieu d’observation.

  • Compter et noter durant 1 heure tous les oiseaux qui visitent le jardin. Pour les reconnaitre plus facilement, une fiche d’aide est à la disposition des participants.

  • Transmettre les données sur le site de l’Observatoire des oiseaux des jardins :www.oiseauxdesjardins.fr




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *