Quelles armes pour relancer le développement durable ?

politique-international-61Comment sera le monde après l’offensive anglo-américaine sur l’Irak ? L’incertitude demeure.

Alors que la coalition américano-britannique boucle la première phase de son raid sur Bagdad, des questions se posent toujours sur la tonalité du chant des lendemains promis par les promoteurs de “l’axe du Bien”.
Quelle sera la loi ? Ou plutôt quelles seront les lois qu’imposera la ” pax americana ” sur la planète, alors que les règles élémentaires du droit international ont été pulvérisées par ceux qui étaient sensés en être les garants de premier plan ?
Il est vrai qu’il est devenu très difficile de poser des questions, ces temps-ci, la réponse risquant d ‘être, au choix, le rire, les menaces, ou les deux à la fois.
Staline et le communisme étant morts, il restait à inventer (ou à craindre) un nouveau partage du monde. Tant qu’à faire, mieux vaut être celui qui tiendra le couteau. Bagdad sera peut-être le successeur de Yalta. Avec l’avantage non négligeable de laisser à l’Amérique de George W. Bush le bon plaisir de distribuer quelques parts du gâteau planétaire avec les invités de son La chose est entendue. Cette guerre a été décidée à titre strictement préventif.
Le contrôle du quart des réserves mondiales de pétrole sera toujours le cadet des soucis de Washington. L’intégrisme religieux n’a jamais figuré à l’inventaire de ses arsenaux militaires.
Et le libéralisme sera définitivement le genre humain.
Nous avons aimé le nouvel ordre mondial de George Bush père ? Nous aimerons encore plus celui de George Bush fils.
A part cela, la planète se porte plutôt bien. A quelques ces près, malgré tout.

Découvrir le dossier “Diplomatie climatique”.

[ppw id=”104264358″ description=”” price=”1″]

GDE Erreur: Erreur lors de la récupération du fichier - si nécessaire, arrêtez la vérification d'erreurs (404:Not Found)
[/ppw]




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *