Solidarité avec la mobilisation de la société civile libanaise

Communiqué de presse EELV

Depuis plusieurs semaines, les libanais manifestent massivement et pacifiquement. Le mouvement s’est déjà heurté à une répression violente. EELV est solidaire avec le mouvement pacifique d’une société civile unie, hors toute confession, qui exige plus d’écologie, plus de démocratie et un véritable État de Droit refusant la corruption.

Au milieu d’un Moyen Orient en crise profonde, dans un petit pays accueillant tant bien que mal des centaines de milliers de réfugié-es, les manifestants s’insurgent contre des conditions de vie devenues insupportables et un gouvernement corrompu.

La gestion des ordures a été le révélateur de problèmes plus vastes : niveau de vie en baisse, coupures d’électricité incessantes, dette de l’Etat inquiétante. S ‘y ajoute une crise institutionnelle puisque, depuis plus d’un an, le pays n’a plus de président et un gouvernement qui n’a plus de légitimité.

EELV condamne la violence policière contre des manifestations pacifiques. EELV affirme sa solidarité avec le peuple libanais confronté à des problèmes d’énergie, de déchets, d’endettement, de corruption, récurrents dans de nombreux pays.

Ces situations illustrent la crise générale, sociale, écologique, économique, démocratique que traverse le monde entier. Elles soulignent les menaces que recèlent la course aux ressources, le gaspillage et le réchauffement climatique et les guerres sanglantes aux frontières du pays.

EELV rappelle que ces conflits ne pourront se résoudre militairement. Pour EELV, il y a nécessité de travailler à court terme à une stratégie pour construire la paix. Mais, à long terme, seul un changement de notre mode de développement le permettra.

Julien Bayou et Sandrine Rousseau, porte-parole nationaux.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *