SUEZ AU CŒUR DES ENJEUX DE L’EAU EN INDE

Communiqué de presse de Suez

SUEZ AU COEUR DES ENJEUX DE L’EAU EN INDE AVEC SIX NOUVEAUX CONTRATS MUNICIPAUX DANS LE DOMAINE DE L’EAU ET DE L’ASSAINISSEMENT, POUR UN MONTANT GLOBAL DE 67 MILLIONS D’EUROS

L’eau est au coeur des préoccupations du gouvernement central indien qui a lancé en 2013 un 2ème plan quinquennal intitulé AMRUT1 pour développer les infrastructures essentielles dont l’accès à l’eau et à l’assainissement. Alors que la consommation d’eau en Inde devrait doubler d’ici 2050, le pays affiche sa volonté de traiter les eaux usées et protéger les rivières et les nappes phréatiques, principales sources d’eau potable pour des millions d’habitants. Face à une forte urbanisation et à un stress hydrique important, les autorités s’appuient sur l’expertise de SUEZ. Le Groupe a remporté six contrats municipaux d’une valeur globale de 67 millions d’euros avec le Conseil d’Administration de Bangalore en charge de l’eau et de l’assainissement (Bangalore Water & Sewerage Board, BWSSB) et le « Public Health Engineering Department » du Gouvernement de l’Etat du Rajasthan en Inde.

SUEZ REMPORTE TROIS NOUVEAUX CONTRATS DE TRAITEMENT DES EAUX ET GESTION DES RESEAUX DE DISTRIBUTION A BANGALORE DANS L’ETAT DU KARNATAKA

SUEZ a remporté trois nouveaux contrats d’une valeur globale de 47 millions d’euros avec le conseil d’administration de Bangalore en charge de l’eau et de l’assainissement (Bangalore Water & Sewerage Board, BWSSB).

SUEZ s’est vu confié la construction et l’exploitation de deux unités de l’usine de production d’eau potable TK Halli, située à 90 km environ de Bangalore. Le contrat comprend la construction et l’installation d’une unité de production d’eau potable de 300 millions de litres par jour et la réhabilitation d’une unité déjà existante de 300 millions de litres par jour. Ces projets d’une durée de 30 mois, seront suivi de 7 années d’exploitation et représentent, au global, un chiffre d’affaires de 20 millions d’euros pour SUEZ. Le Groupe a déjà construit et opère deux unités dans la station de TK Halli depuis 2009, produisant plus d’un milliard de litres d’eau potable par jour.

SUEZ a également remporté un contrat pour la construction, la conception et l’exploitation de l’usine de traitement des eaux usées de Kengeri, située au sud-ouest de Bangalore. Financée par l’Agence Japonaise de Coopération Internationale (JICA), l’usine traitera les eaux usées de plus de 400 000 personnes avec une capacité de 60 000m3/jour. Les travaux de conception et construction d’une durée de 30 mois, seront suivis par un contrat d’exploitation et de maintenance de 7 ans, pour un montant total de 23m€.

En outre, SUEZ sera chargé de détecter les fuites sur les 1750 kms de système de distribution du nord et de l’est de la ville, à l’aide d’une technologie au gaz hélium. Cette technologie innovante, mise au point et brevetée par SUEZ, est particulièrement adaptée aux réseaux indiens, qui se caractérisent par un fonctionnement intermittent et de basses pressions. Ce contrat de 4 millions d’euros signé également avec le Conseil de l’Eau et de l’Assainissement de Bangalore s’étendra sur 12 mois.

L’agglomération de Bangalore, avec ses 12 millions d’habitants, est considérée comme la Silicon Valley indienne. Dans cette région en pleine croissance démographique et industrielle, la gestion d’eau potable et le traitement des eaux usées sont de véritables défis. Avec ces différents contrats, SUEZ compte plus de 10 installations de production d’eau potable et de traitement des eaux usées dans la région.

SUEZ REMPORTE TROIS CONTRATS DE CONCEPTION, CONSTRUCTION ET EXPLOITATION DE 150 UNITES COMPACTES DE PRODUCTION D’EAU POTABLE DANS L’ETAT DU RAJASTHAN

Le « Public Health Engineering Department » du Gouvernement de l’Etat du Rajasthan en Inde, a retenu SUEZ pour trois contrats de conception, construction et d’exploitation de 150 Unités Compactes Degremont®2 pour un montant total de 20 millions d’euros dans trois régions de l’Etat : Bikaner, Hanumangarh et Sriganganagar. Ces contrats s’inscrivent dans l’ambitieux plan d’approvisionnement en eau en milieu rural mis en place par le Gouvernement du Rajasthan. Les 150 unités doivent être construites sur une période de deux ans et exploitées pendant cinq ans par SUEZ. La capacité de production de ces unités sera comprise entre 500 et 3000 m3/jour. Ces unités compactes développées par SUEZ permettent le traitement de tout type d’eau de surface ou souterraine en vue de produire de l’eau potable répondant aux standards de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). L’eau traitée est issue du canal d’irrigation Indira Gandhi, un des plus importants du pays.

Marie-Ange Debon, Directeur Général Adjoint en charge de la Division Internationale de SUEZ, a déclaré : « SUEZ travaille très étroitement avec les municipalités en Inde afin de mettre à leur disposition des technologies innovantes, qui permettent d’avoir une approche sur mesure et adaptée aux problématiques locales liées à l’approvisionnement en eau et à l’assainissement. »

Le Groupe, présent en Inde depuis 30 ans, a conçu et construit plus de 200 usines de traitement d’eaux à travers le pays et exploite actuellement 23 d’entre elles. Ces différentes stations assurent la distribution de plus de 5 milliards de litres d’eau potable chaque jour à plus de 44 millions de personnes.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *