Les chauves-souris aussi apprennent à “parler”, d’après les chercheurs de l’Université de Tel-Aviv

Communiqué de presse des Amis de l’Université de Tel Aviv

 

L’homme est-il le seul mammifère qui acquiert la capacité de parler? Une étude menée dans le laboratoire du Prof. Yossi Yovel du Département de zoologie et de l’Ecole des neurosciences de l’Université de Tel-Aviv, par les doctorants Yosef Prat et Lindsay Azoulay, a révélé que les bébés chauves-souris apprennent à communiquer dans le ‘dialecte’ qu’ils ont entendu pendant la première année de leur vie. Selon les chercheurs, cette étude met en lumière l’origine évolutive de la capacité d’acquisition du langage et soulève la question de la spécificité de l’homme à cet égard.

Elle a été publiée le 31 octobre dans la revue PLoS Biology.

“Depuis l’aube des temps on pense que la capacité d’apprendre une langue et de l’utiliser est un privilège de l’homme”, explique le Prof. Yovel. ” Les chercheurs du monde entier tentent de vérifier l’exactitude de cette hypothèse, et étudient dans ce but les sons émis par les différentes espèces animales. Cependant, ces recherches ont jusqu’ici produit peu de résultats concluants. Dans notre laboratoire, nous avons décidé d’examiner le cas des bébés chauves-souris frugivores” […]

Cet article est la propriété du site des Amis français de l’Université de Tel-Aviv. Vous êtes invités à l’utiliser en citant la source. Merci de votre compréhension.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *