On n’obtient rien sans bataille

Brice Lalonde, sans lui l’écologie n’en serait pas là. Son engagement en faveur de la nature sans oublier l’humain a été une réussite et il a bousculé bien des bastions du conservatisme.

V.V. : Comment avez-vous vécu les évolutions et le changement de l’écologie, durant ces 25 dernières années ?

Brice Lalonde : Mon engagement écologique a commencé dans les années 1970 avec Apollo et les premiers pas sur la lune. Mais aussi avec le premier Sommet de la Terre, à Stockholm, en 1972. J’assiste aujourd’hui, sans déplaisir, à la fin des partis politiques classiques et à la conquête de l’écologie. Dans les entreprises également le mouvement écologique est particulièrement puissant. L’écologie féconde l’économie et il faut se battre pour la diffuser partout. On n’obtient rien sans bataille.

Ayant subi une attaque informatique, nous ne sommes pas en mesure de vous fournir l’intégralité des articles en version numérique. Pour lire la suite, commandez le numéro ou l’article en version papier ou en version pdf à contact@valeursvertes.com ou 01 40 62 96 49. 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *